Pres d’un quart d’heure s’ecoula sans que cet homme fit le moindre mouvement; don jaime ne

Aussi, rien ne sera-t-il plus facile que de les mettre en deroute; la guerre de partisan est la seule non seulement que vous puissiez faire aujourd’hui, mais qui vous offre des chances de succes a peu pres certaines; en harcelant sans cesse vos ennemis, en les battant en detail, vous avez l’espoir de ressaisir la fortune qui vous abandonne et de vous delivrer de votre odieux competiteur. etes-vous satisfait maintenant, capitaine? –Parfaitement, senor; et se tournant vers le sergent immobile a quelques pas: Ouvrez la porte, dit-il. je t’aime. Pauvre culotte de toile bleue, humble culotte a quarante sous! Rien de piteux comme les deux jambes de cette culotte neuve et raide et d’un azur violent, au bout du bras de ce pretre au dos charge d’une etole d’apparat ou resplendissait, en epais relief, un soleil d’or au-dessus d’une colombe elle-meme rayonnante. Ce fut avec un tressaillement nerveux et un frisson de terreur que le vieillard attendit l’arrivee des deux hommes; cependant lorsqu’ils ne se trouverent plus qu’a quelques pas de lui, au lieu de leur permettre de l’interroger ce fut lui qui le premier prit la parole. On voit le bras blanc jusqu’au coude. Oui, c’est vrai, general, et dans le conseil que cette nuit vous avez tenu, vous vous etes sans doute assure d’une maniere definitive des intentions de ces hommes auxquels vous avez tout sacrifie.

De plus, les gendarmes de Bormes, commune dont le Lavandou est une section, avaient appris que les gens de la noce avaient commande a Maurin deux faisans, et, sachant que le braconnier se rendait toujours, quand il voulait un faisan, dans l’ile de Port-Cros, ils avaient averti, a la grande joie de Sandri, les gendarmes d’Hyeres,–les iles d’or faisant partie integrante de la commune d’Hyeres. C’est vrai peut-etre bien, mais ce n’est pas agreable a penser. Ils sont deux. Le motif est bien simple, mon enfant, de graves interets reclament ma presence a Mexico, ou je dois me rendre le plus tot possible; d’un autre cote, l’horizon politique se rembrunit de jour en jour, j’ai reflechi que le sejour de notre hacienda del Arenal pourrait, d’ici a quelque temps, devenir dangereux pour notre famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.